Les actes > Par intervenant > Arrault Alain

Contrôler et installer des divinités : l'usage des talismans dans la statuaire cultuelle du Hunan (Chine, XVIe-XXe siècles)
Alain Arrault  1, *@  
1 : Ecole Française d'Extrême-Orient  (EFEO)  -  Site web
Ecole Française d'Extrême-Orient
22, av du Président Wilson 75116 Paris -  France
* : Auteur correspondant

Grâce au catalogage informatique de quelques milliers de statuettes cultuelles provenant de la région du Hunan (sud de la Chine), nous avons désormais la possibilité de saisir au plus près le processus de fabrication de ces objets qui, de bois gravés, puis rituellement consacrés pour les rendre vivants, deviennent le réceptacle de multiples divinités, petites et grandes. Celles-ci sont présentifiées par le biais du langage ésotérique des talismans qui sont calligraphiés et peints sur papier, puis déposés avec des plantes médicinales dans une cache scellée, située dans le dos des statuettes. Selon les ritualistes, les divinités, dotées d'une force de pure énergie, parfois dangereuses, se plient alors aux ordres d'installation (an) dans la statuette pour jouer le rôle de protectrices. Nous tenterons de comprendre la logique de l'écriture talismanique, s'il y en a une, et d'identifier à qui est destinée la protection ainsi acquise.


Personnes connectées : 1